CHANEL NEWS

culture-chanel--br---at-guangzhou-opera-house

CULTURE CHANEL
À L'OPÉRA DE CANTON

Organisée en partenariat avec le Guangdong Museum of Art, cette nouvelle exposition a été confiée à Jean-Louis Froment, commissaire des deux précédents volets de Culture Chanel. Cette manifestation se tiendra du 16 janvier au 3 mars 2013, à l’Opera House de Canton, un bâtiment signé par l’architecte Zaha Hadid.

Centrée sur la permanence des liens entre Chanel et les arts, l’exposition s’articule autour du rideau de scène conçu et réalisé par Pablo Picasso, en 1924, pour le ballet Le Train Bleu. Cette oeuvre majeure conservée au Victoria & Albert Museum de Londres est exceptionnellement prêtée pour cette occasion. Le Train Bleu, qui doit son nom au train reliant Paris à la Côte d’Azur, est un ballet de Serge Diaghilev. Il en commande la musique à Darius Milhaud, le livret à Jean Cocteau, les décors à Henri Laurens, le programme et le rideau de scène à Pablo Picasso. C’est Mademoiselle Chanel qui en conçoit les costumes.

À travers les différents artistes qui contribuent à la création du Train Bleu se dessine en filigrane l’univers créatif et intime de Gabrielle Chanel. L’amitié entre Gabrielle Chanel et tous ces artistes, avec lesquels elle entretiendra une conversation toute sa vie durant, lui insuffle un extraordinaire élan créatif. Cette liberté de pensée, conjuguée à une aspiration à la libération des corps par le mouvement, qui s’exprime en ce début de XXème siècle (qu’il s’agisse du sport comme de la danse), est l’élément fondateur du style de Chanel.
À partir de l’analyse sensible et de la déconstruction des différents éléments du rideau de scène, l’exposition se développe autour de cinq thèmes liés à des attitudes : Respirer, Bouger, Aimer, Rêver, Inventer.

Ces thèmes qui sous-tendent l’univers créatif et les valeurs de Chanel sont évoqués à travers 400 pièces : photographies, dessins, peintures, manuscrits, livres, films, créations de mode (de Mademoiselle Chanel à Karl Lagerfeld), mais aussi horlogerie, joaillerie et parfums.
Parmi les pièces exposées, le public découvrira une trentaine de dessins inédits de Pablo Picasso, provenant d’une collection privée, ainsi que des dessins d’Amedeo Modigliani, portraits des différents protagonistes de la création du Train Bleu.
Conçue comme « une exposition en 5 actes et 1 tableau », ces cinq thèmes mènent le visiteur vers le rideau de scène de Picasso, pièce maîtresse de l’exposition.

www.culture-chanel.com

Photo Jean Moral © Brigitte Moral

DE FIL EN AIGUILLE

L'élaboration de la collection Haute Couture Printemps-Été 2013

Musique :
Charles Münch, Orchestre de Paris "Daphnis & Chloe Suite No. 2: I. Lever du jour" (Maurice Ravel)

january-15--2013-culture-chanel-at-the-guangzhou-opera-house

CULTURE CHANEL
À L'OPÉRA DE CANTON

C’est autour du spectaculaire rideau de scène de Picasso pour le ballet
« Le Train Bleu » 1924, prêt exceptionnel du Victoria and Albert Museum de Londres, que se cristallise ce nouveau volet de « Culture Chanel ». Après deux expositions sous le même intitulé, l’une au National Museum of China de Pékin, l’autre au Museum of Contemporary Art de Shanghai, c’est en partenariat avec le Guangdong Museum of Art que Chanel investit l’Opera House de Canton, bâtiment prestigieux signé par l’architecte Zaha Hadid. « Conçues comme les différents chapitres d’un même récit, Culture Chanel s’attache à décrypter le parcours singulier qui va de Mademoiselle Chanel à la marque Chanel » explique Jean-Louis Froment, commissaire de ces expositions.

Cette fois c’est le ballet de Serge Diaghilev qui sert de partition à l’exposition, un ballet qui doit son nom au « Train Bleu », train de nuit luxueux inauguré en décembre 1922, qui relie Paris à la Côte d’Azur et symbolise l’aspiration aux loisirs et au mouvement qui s’exprime à cette période. « Opérette dansée », telle que l’imaginait Diaghilev, « Le Train Bleu » présenté pour la première fois à Paris en juin 1924, réunit Darius Milhaud qui en signe la musique, Jean Cocteau auteur du livret, Henri Laurens pour les décors, Picasso signant le rideau de scène et le programme. Mademoiselle Chanel, à qui l’on a confié les costumes, habille ce ballet d’avant-garde imaginant des vêtements de jersey d’allure sportive, semblables à ceux qu’elle impose dans la mode au même moment. Les protagonistes de ce projet sont aussi ceux avec lesquels Mademoiselle Chanel nourrit un dialogue amical et créatif tout au long de sa vie. « Ce sont les artistes qui ont conduit Gabrielle Chanel à penser son travail comme une œuvre, ce qui va la faire passer de la mode au style », souligne Jean-Louis Froment. Une réflexion qui conduit Gabrielle Chanel à créer un langage à la fois moderne et intemporel, dont témoigne brillamment la mise en parallèle dans les vitrines de l’exposition de créations de Gabrielle Chanel et de Karl Lagerfeld.

En s’articulant autour de cinq grands thèmes : respirer, bouger, aimer, rêver, inventer, tous menant vers le monumental rideau de scène de Picasso, l’exposition décrypte le style de C. Dans une scénographie qui fait la part belle au principe de transparence et de fluidité quelques 400 pièces : œuvres d’art (dont une trentaine de dessins de Picasso), photographies, ouvrages issus de la bibliothèque personnelle de Mademoiselle, films, créations de mode de Mademoiselle Chanel à Karl Lagerfeld, Joaillerie, horlogerie, parfums, se dessine tout l’univers de Chanel.

Françoise-Claire Prodhon

www.culture-chanel.com

Opéra de Canton
No 1, Zhujiang Xi Lu, Zhujiang New Town, Tianhe District,
510623 Guangzhou, Chine
Horaires d'ouverture : 10h00-19h00, du lundi au dimanche
Entrée libre
16 janvier au 3 mars 2013

Peinture © Succession Picasso 2013, Victoria and Albert Museum, Londres

Partager

Le lien a été copié