CHANEL NEWS

jerry-hall
jerry-hall

Jerry hall

Interview avec Karl Lagerfeld

Pourquoi avez-vous choisi Jerry Hall pour cette brochure accessoires Printemps-Été 2009 ?

KL : Je connais Jerry Hall depuis qu'elle a 15 ans et j'ai toujours aimé son côté "somptueux" et généreux. J'aime sa peau, son teint, ses cheveux, son allure générale.

Est-ce la première fois que vous la photographiez ? Avez-vous d'autres projets avec elle ?

KL : Je l'ai déjà photographiée il y a longtemps, au tout début de ma carrière de photographe et j'ai toujours été en contact avec elle. Aujourd'hui je l'ai aussi photographiée pour la couverture d'un livre sur elle.

Claudia Schiffer, Christie Turlington et maintenant Jerry Hall, en quoi ces super-modèles des années 80 et 90 sont-elles emblématiques de la féminité ?

KL : Ce sont des femmes à la personnalité forte. Elles n'ont pas de problème : ni avec l'âge, ni avec le temps, la vie ou l'évolution de la mode. Et c'est ce que j'aime en elles.

Pourquoi aimez-vous l'écrivain Colette ?

KL : Pour moi, Colette est l'écrivain français et l'écrivain femme par excellence.

Pourquoi vous êtes-vous inspiré de "Chéri" ? Il y avait déjà des références à ce livre dans "Karl Lagerfeld: 7 Fantasmes of a Woman". Que vous évoque ce livre ? Pourquoi avoir repris ce thème d'une femme mûre avec un homme plus jeune ?

KL : Un proverbe d'Oscar Wilde dit : "Chez un homme on recherche son avenir, chez une femme son passé". C'est toute l'idée de la séduction même qui est résumée là et qui me plaît. Celle d'un tout jeune homme fasciné et attiré par ce qui fait une femme : sa garde-robe, son parfum, ses gestes, son allure...

Pour quelle(s) raison(s) avez-vous choisi Baptiste Giabiconi pour "Chéri" ?

KL : En lisant la première page du livre et la description qui est faite du personnage, on comprend que Baptiste est le portrait de Chéri. Il est aussi le mannequin homme qui monte en ce moment.

Où avez-vous pris les photos ?

KL : Dans un studio où nous avons reconstitué la chambre d'une femme, d'une courtisane.

Que vous apporte la photographie ? Pour quelles raisons avez-vous choisi ce medium pour vous exprimer ?

KL : De façon générale j'aime les images et j'aime faire des images que ce soit de la photo, des dessins, de l'édition ou autres.

cheri-a-novel-by-colette
cheri-a-novel-by-colette

Chéri, un roman signé colette

Ce roman écrit par Colette en 1920 appartient à l’univers littéraire de Karl Lagerfeld. Il s’en inspire librement pour les photos du catalogue des accessoires du Printemps-Été 2009 qui met en scène une femme (la star Jerry Hall) et son amant beaucoup plus jeune qu’elle (le mannequin Baptiste Giabiconi). « Chéri » raconte en effet l’histoire de Léa de Lonval, une ancienne courtisane qui tombe amoureuse, à l’approche de la cinquantaine, d’un jeune dandy Fred Peloux, dit « chéri ». Ce beau jeune homme de 25 ans, fils d’une riche courtisane, est entouré et choyé par les demi-mondaines excentriques et libres des années 20. Oisif et narcissique, il vit six années de passion avec cette élégante femme qui lui apportera toute son expérience, avant de la quitter pour épouser Edmée, la très jeune fille d’une riche amie de sa mère. Roman de la passion et de la désillusion, ce court récit dépeint un certain milieu mondain parisien de la Belle Epoque — celui qu’ont bien connu Colette et Mademoiselle Chanel durant ces années d’insouciance.

Média 1
Média 2
Média 3
Média 4

00/4

barbie-ken-by-karl-lagerfeld

Barbie & ken by karl lagerfeld

Karl Lagerfeld : « Barbie m’amuse et dans un sens elle est touchante par sa proposition naïve d’une image d’une certaine beauté de tant de décades sans changer au fond. »

Exposition du 9 au 28 mars 2009 chez Colette à Paris.

Média 1
Média 2
Média 3
Média 4
Média 5
Média 6
Média 7
Média 8
Média 9
Média 10
Média 11
Média 12
Média 13
Média 14

00/14

another-fashion-book

Another fashion book

Soirée de lancement du livre de Jefferson Hack

CHANEL 31 rue Cambon

Média 1
Média 2
Média 3
Média 4
Média 5
Média 6
Média 7
Média 8
Média 9
Média 10
Média 11
Média 12
Média 13
Média 14

00/14

front-row

Premier rang

Prêt-à-Porter Automne-Hiver 2009/10

Média 1
Média 2
Média 3
Média 4

00/4

show-decor

Décor du défilé

Prêt-à-Porter Automne-Hiver 2009/10

Pour cette collection Karl Lagerfeld a conçu au milieu du Grand Palais un décor minimaliste et épuré. Il s’agit d’une succession de huit espaces blancs qui contrastent avec un sol laqué noir et qui pourraient évoquer aussi bien un vaste appartement contemporain qu’une galerie d’art où encore les salons de couture Chanel rue Cambon. Des encadrements de portes permettent aux mannequins de circuler entre les espaces et de se croiser au détour des pièces, rompant ainsi la traditionnelle linéarité des défilés.

Média 1
Média 2
Média 3
Média 4
Média 5
Média 6
Média 7
Média 8
Média 9
Média 10
Média 11
Média 12

00/12

chanel-belle-brummelle

Chanel belle brummelle

Le Prêt-à-Porter Automne-Hiver 2009/10 met à l’honneur le noir, tous les noirs. Karl Lagerfeld lui a donné un nom de travail : "La collection s'appelle Chanel Belle Brummelle" en référence à Beau Brummell, dandy anglais qui, au XVIIIe siècle, "a inventé les vêtements sombres pour homme avec comme point de mire les cravates, les écharpes, les cols, les manchettes", explique-t-il.

On retrouve donc collerettes et manchettes en tulles blancs, mousselines et taffetas, qui viennent habiller le cou et poignets d'élégantes robes et d'impeccables tailleurs noirs. L’unité des noirs est ponctuée par
des touches de couleur rose pale et vert jade qui viennent égayer délicatement la collection.

Côté accessoires, on retient une ligne de bijoux géométrique d’inspiration art déco ludique et sans prétention, ainsi que des petits sacs dans leur emballage thermoformé avec pochette pour iPod, parfum N°5, lunettes…

mobile-art
mobile-art

Mobile art - communiqué de presse

L'aventure artistique Mobile Art CHANEL Contemporary Art Container by Zaha Hadid s'arrête après Hong Kong, Tokyo et New York. L'image qu'un tel événement aurait véhiculée dans les villes à venir n'aurait plus été dans l'air du temps.

Expérience esthétique nomade sans précédent, Mobile Art a suscité beaucoup d'enthousiasme et de curiosité dans le monde entier pendant l'année 2008. En témoigne le plaisir exprimé par les 100 000 visiteurs et par les médias de tous pays qui ont largement couvert cet événement.

Nouvelle forme d'exposition conçue comme un parcours sensoriel, Mobile Art a donné au sac matelassé, élément phare du patrimoine de CHANEL, son propre moyen d'expression en le confrontant à la création contemporaine.

Mises en scène au sein d'un pavillon mobile créé spécialement par l'architecte de renom Zaha Hadid à la demande de Karl Lagerfeld, une vingtaine d'oeuvres inspirées du sac matelassé, comme autant de points de vue originaux et insolites, ont renouvelé la vision de l'univers de CHANEL.

Utopie réalisée d'une oeuvre d'art totale, Mobile Art demeurera une expérience réussie et un succès mondial, réaffirmant avec force l'attachement de CHANEL à la créativité et à l'avant-garde.

Partager

Le lien a été copié