CHANEL NEWS

00/6
haute-couture-automne-hiver-200910

Haute couture automne-hiver 2009/10

Pour la Couture de l’hiver prochain, Karl Lagerfeld a choisi de combiner des silhouettes d’une extrême pureté stylistique, évoquant « des effets graphiques sans encombrements et des lignes asymétriques » et la magie de visages voilés de cloches en tulle brodé de clous et de cristaux. « C’est un voile de coquetterie qui crée un mystère… c’est assez agréable quelquefois de voir et de ne pas être vu. », souligne le créateur.

Pour cette collection, Karl Lagerfeld imagine aussi des pans adossés aux épaules ou à la taille des vestes en tweed et des robes: « Ce sont comme des extensions de la silhouette dans une attitude du soir. Tout est une question de proportions dans un esprit de légèreté. ».

Le luxe discret de cette collection très graphique joue de l’opulence des broderies et de la délicatesse des tissus : robes en mousseline, drapés et nus suggérés par une dentelle rebrodée, plissés froissés qui rappellent les fastes de la cour de Versailles. Le jour comme le soir, le noir profond qu’affectionne tant Karl Lagerfeld vient dialoguer avec des silhouettes ponctuées de blanc, d’or, de rouge et de fuchsia éclatant.

00/4
decor-iconique

Décor iconique

Haute Couture Automne-Hiver 2009/10

Karl Lagerfeld a choisi le soir et la lueur du crépuscule au Grand Palais à Paris pour présenter sa collection Haute Couture Automne-Hiver pour Chanel. Dans un décor blanc quadrillé de métal noir, quatre immenses flacons de Chanel N°5 s’élèvent vers le ciel. « Qu'est-ce qu'il y a de plus mythique que le tailleur et le N°5 ? », soulève Karl Lagerfeld, qui réunit les deux emblèmes pour son défilé Couture.

00/7
maison-michel

Maison Michel

La collection Automne-Hiver 2009/10 photographiée par Karl Lagerfeld

00/3
paris-moscou-drawings-of-the-metiers-dart-collection-by-the-russian-model-sasha-pivavorova-on-the-occasion-of-the-fashion-show-in-moscow-the-city-where-she-was-born

Dessins du mannequin russe Sasha Pivavorova

Paris-Moscou : Des silhouettes de la collection Métiers d'Art dessinées par le mannequin russe Sasha Pivavorova, à l'occasion du défilé à Moscou, sa ville natale.

« Mes dessins sont inspirés par la joie de voir des personnages de contes de fées prendre vie dans un des théâtres principaux de Moscou. »

something-a-la-mode

Something à la mode

 SomethingALaMode, où SALM pour les intimes, ont accompagné le défilé avec une performance digne d’un orchestre de musique classique et d’un DJ aux platines. Les deux ne sont point contradictoires pour Thomas Roussel et Yannick Grandjean qui, habitués à la rigueur d’un apprentissage d’instruments classiques, se transforment en clubbeurs assidus la nuit. Le résultat de leur rencontre ? Un premier album « électro-cordes » qui mixe avec dextérité les violons clinquants d’un « RondoParisiano » baroque à souhait (featuring Karl Lagerfeld) et les bulles pop insouciantes d’un « 5 AM ».

RondoParisiano

Partager

Le lien a été copié