Haute Couture Automne-Hiver 2018/19

HAUTE COUTURE
AUTOMNE-HIVER 2018/19

SAVOIR-FAIRE

Le Studio

Les inspirations de Karl Lagerfeld

Les inspirations de
Karl Lagerfeld

Entretien avec le directeur artistique de la Maison à propos de la collection Haute Couture Automne-Hiver 2018/19.

00/3

L’ESSAYAGE FINAL

Avant le défilé, la robe est attribuée à la mannequin Adut Akech qui fera un dernier essayage au Studio, avant une présentation finale à Karl Lagerfeld.

Avant le défilé, la robe est attribuée à la mannequin Adut Akech qui fera un dernier essayage au Studio, avant une présentation finale à Karl Lagerfeld.

SILHOUETTES HIGH PROFILE

Emblématiques de la collection Haute Couture Automne‑Hiver 2018/19, les zips fendent le profil des silhouettes, transformant l’allure des tailleurs de tweed et des robes du soir. Brodés de galons, ils glissent le long des manches des vestes, découvrant de longues mitaines et des doublures contrastées de soie ou de brocart. Montées selon le même modèle, les robes fendues sur le côté laissent deviner des mini-jupes brodées.

Emblématiques de la collection Haute Couture

Automne‑Hiver 2018/19, les zips fendent le profil

des silhouettes, transformant l’allure des tailleurs de tweed et des robes du soir. Brodés de galons,

ils glissent le long des manches des vestes,

découvrant de longues mitaines et des doublures

contrastées de soie ou de brocart. Montées selon

le même modèle, les robes fendues sur le côté

laissent deviner des mini-jupes brodées.

00/6
slideshow-croquis

LA HAUTE COUTURE SELON KARL LAGERFELD

LA HAUTE COUTURE SELON
KARL LAGERFELD

« La Haute Couture est un ilot de rêve et d'évasion. C'est le luxe extrême qui transcende les modes et traverse le temps. » Cette réflexion de Karl Lagerfeld incarne la vocation première de CHANEL, lorsqu’en 1915, Gabrielle Chanel ouvre sa Maison de Couture. Porteuse d’un savoir-faire unique, la Haute Couture trouve son essence dans la vision d’un créateur, la perfection de la coupe et des détails, sublimées par le travail de Maisons d’art qui veillent chacune à apporter leurs savoir-faire spécifiques. Une précision de la ligne, du dessin, de la structure, incarnée par des créations singulières, parfois entièrement brodées. C’est ainsi que la Haute Couture laisse libre cours à toute idée, sans limites et sans contraintes. Une créativité synonyme en même temps d’exigence et de patience.

« La Haute Couture est un ilot de rêve et d'évasion. C'est le luxe extrême qui transcende les modes et traverse le temps. » Cette réflexion de Karl Lagerfeld incarne la vocation première de CHANEL, lorsqu’en 1915, Gabrielle Chanel ouvre sa Maison de Couture. Porteuse d’un savoir-faire unique, la Haute Couture trouve son essence dans la vision d’un créateur, la perfection de la coupe et des détails, sublimées par le travail de Maisons d’art qui veillent chacune à apporter leurs savoir-faire spécifiques. Une précision de la ligne, du dessin, de la structure, incarnée par des créations singulières, parfois entièrement brodées. C’est ainsi que la Haute Couture laisse libre cours à toute idée, sans limites et sans contraintes. Une créativité synonyme en même temps d’exigence et de patience.

LES ATELIERS DE CHANEL

Les Ateliers
de Chanel

00/4
slideshow-atelier

LA MARIÉE HAUTE COUTURE,
DU CROQUIS AU MODÈLE

Le croquis est tout d'abord interprété sous la forme d'un patron en toile de coton. Durant cette première étape de patronage au mannequin, la Première crée en 3 dimensions la silhouette du croquis, en suivant les indications de Karl Lagerfeld, jusqu'à aboutir à la silhouette exacte. Le patron sert ensuite à créer la" toile" de la silhouette. L'emplacement des futures broderies et des galons y est matérialisé. Celle-ci est essayée par un mannequin et soumise à l'approbation de Karl Lagerfeld. La toile est ensuite reproduite dans le tissu de son choix, ici un lainage vert amande.

Le croquis est tout d'abord interprété sous la forme d'un patron en toile de coton. Durant cette première étape de patronage au mannequin, la Première crée en 3 dimensions la silhouette du croquis, en suivant les indications de Karl Lagerfeld, jusqu'à aboutir à la silhouette exacte. Le patron sert ensuite à créer la" toile" de la silhouette. L'emplacement des futures broderies et des galons y est matérialisé. Celle-ci est essayée par un mannequin et soumise à l'approbation de Karl Lagerfeld. La toile est ensuite reproduite dans le tissu de son choix, ici un lainage vert amande.

VUE DE PROFIL

Pour cette collection, l'allure "High Profile" redéfinit la silhouette Haute Couture. Les ateliers de CHANEL ont réalisé des jupes et des robes longues de tweed, de velours et de mousseline fendues d'un zip pour révéler l'élégance de la jambe vue de profil. Chacune des silhouettes s'ouvre et dévoile sur le côté une seconde jupe ton sur ton, mini cette fois, dont le galon en tweed ou brodé de sequins prolonge la ligne.

Pour cette collection, l'allure "High Profile" redéfinit la silhouette Haute Couture. Les ateliers de CHANEL ont réalisé des jupes et des robes longues de tweed, de velours et de mousseline fendues d'un zip pour révéler l'élégance de la jambe vue de profil. Chacune des silhouettes s'ouvre et dévoile sur le côté une seconde jupe ton sur ton, mini cette fois, dont le galon en tweed ou brodé de sequins prolonge la ligne.

00/3

LES ATELIERS FLOU ET TAILLEUR

LES ATELIERS FLOU
ET TAILLEUR

Les créations de Haute Couture nécessitent le concours des premières d’atelier et de leurs équipes de couturières expérimentées. Sous leurs doigts agiles, les croquis détaillés de Karl Lagerfeld prennent vie. D’abord sous la forme d'une toile de coton, cette première interprétation du dessin matérialise la silhouette. Après différents essayages en présence de Karl Lagerfeld, les 60 à 70 modèles de chaque collection de Haute Couture sont ainsi réalisés dans les matières choisies, brodés, plissés, parés de plumes, galons ou boutons bijoux précieux.

Coupées dans des étoffes légères qui servent à la confection des robes et des blouses, ou dans d'autres matières textiles plus épaisses comme le tweed cher à Gabrielle Chanel, ces pièces requièrent chacune une exécution méticuleuse. Sous la direction de Karl Lagerfeld et du Studio, l’atelier « flou » dialogue ainsi dans une conversation savante avec l’atelier « tailleur », spécialisé dans la construction de pièces structurées aux découpes complexes, comme le tailleur CHANEL.

Les créations de Haute Couture nécessitent le concours des premières d’atelier et de leurs équipes de couturières expérimentées. Sous leurs doigts agiles, les croquis détaillés de Karl Lagerfeld prennent vie. D’abord sous la forme d'une toile de coton, cette première interprétation du dessin matérialise la silhouette. Après différents essayages en présence de Karl Lagerfeld, les 60 à 70 modèles de chaque collection de Haute Couture sont ainsi réalisés dans les matières choisies, brodés, plissés, parés de plumes, galons ou boutons bijoux précieux. Coupées dans des étoffes légères qui servent à la confection des robes et des blouses, ou dans d'autres matières textiles plus épaisses comme le tweed cher à Gabrielle Chanel, ces pièces requièrent chacune une exécution méticuleuse. Sous la direction de Karl Lagerfeld et du Studio, l’atelier « flou » dialogue ainsi dans une conversation savante avec l’atelier « tailleur », spécialisé dans la construction de pièces structurées aux découpes complexes, comme le tailleur CHANEL.

LES MAISONS D'ART

00/4

LE TRAVAIL DES MÉTIERS D’ART SUR
LA ROBE DE MARIEE

LE TRAVAIL DES MÉTIERS
D’ART SUR LA ROBE DE MARIEE

À partir d'un échantillon validé par Karl Lagerfeld, des feuilles d'olivier et des galons composés de perles de rocaille dans les tons vert d'eau sont brodés à la main. Les feuilles sont ensuite assemblées en rameaux d'olivier à l'aiguille. Ces broderies et ces galons réalisée par l'atelier Montex orneront la veste - directement inspirée du costume des académiciens de l'Institut de France - la robe et sa mini-jupe.

La tenue est ensuite accessoirisée d'un bibi réalisé par Maison Michel en lainage vert, brodé par l'atelier Montex et recouvert d'une voilette de tulle à paillettes. Pour finaliser la silhouette, des bottines assorties en cuir d'agneau vert amande ont été réalisées par Massaro et brodées par l'atelier Montex.

À partir d'un échantillon validé par Karl Lagerfeld, des feuilles d'olivier et des galons composés de perles de rocaille dans les tons vert d'eau sont brodés à la main. Les feuilles sont ensuite assemblées en rameaux d'olivier à l'aiguille. Ces broderies et ces galons réalisée par l'atelier Montex orneront la veste - directement inspirée du costume des académiciens de l'Institut de France - la robe et sa mini-jupe.

La tenue est ensuite accessoirisée d'un bibi réalisé par Maison Michel en lainage vert, brodé par l'atelier Montex et recouvert d'une voilette de tulle à paillettes. Pour finaliser la silhouette, des bottines assorties en cuir d'agneau vert amande ont été réalisées par Massaro et brodées par l'atelier Montex.

00/2

COIFFE DE PLUME

Les coiffes en velours signées Maison Michel s’assortissent aux silhouettes de la collection. Incrustées de plumes par les ateliers Lemarié, ces accessoires de tête complètent l’allure Haute Couture.

Les coiffes en velours signées Maison Michel s’assortissent aux silhouettes de la collection. Incrustées de plumes par les ateliers Lemarié, ces accessoires de tête complètent l’allure Haute Couture.

00/9
slideshow-maisons-d-arts

MÉTIERS D’ART ET HAUTE COUTURE

MÉTIERS D’ART ET
HAUTE COUTURE

Gestes, techniques et inspirations, perpétuellement réinventés, les Métiers d'art de CHANEL conjuguent sens de l'exigence et de la créativité. Une galaxie qui compte de nombreux ateliers aux savoir-faire d'exception parmi lesquels le plumassier Lemarié, le bottier Massaro, les brodeurs Maison Lesage et Montex, le chapelier et modiste Maison Michel, le gantier Causse ou encore le plisseur Lognon.

De la création des tweeds, dentelles ou soieries, au travail de la plume, des fleurs et des broderies ou à l'art de la parure en ganterie et orfèvrerie, la Haute Couture célèbre la virtuosité des artisans.

Gestes, techniques et inspirations, perpétuellement réinventés, les Métiers d’art de CHANEL conjuguent sens de l’exigence et de l’excellence. Une galaxie qui compte de nombreux ateliers aux savoir-faire d’exception parmi lesquels le plumassier et spécialiste de la fleur Lemarié, le bottier Massaro, les brodeurs Maison Lesage et Montex, le chapelier et modiste Maison Michel, le gantier Causse ou encore le plisseur Lognon.

De la création des tweeds ou soieries, au travail de la plume, des fleurs et des broderies ou à l’art de la parure en chapellerie, ganterie et orfèvrerie, la Haute Couture célèbre la virtuosité des artisans.

Haute Couture Automne-Hiver 2018/19

HAUTE COUTURE
AUTOMNE-HIVER 2018/19

Défilé

Prix publics indicatifs. Pour plus d'informations légales, cliquez ici

Partager

Le lien a été copié