Le défilé Métiers d'art
Le défilé
Métiers d'art
Le défilé Métiers d'art
Le défilé
Métiers d'art
Le défilé Métiers d'art

Le défilé
Métiers d'art

Métiers d'Art 2018/19 Paris-New York

Savoir-faire

Chaque année en décembre depuis 2002, Karl Lagerfeld dévoile une collection dédiée aux Métiers d’art de CHANEL. Avec ce défilé, c’est un véritable dialogue

créatif entre le créateur et les Métiers d’art qui est mis en lumière, permettant ainsi, non seulement d’entretenir un patrimoine artistique, technique

et culturel, mais aussi d’enrichir un creuset créatif, en effervescence permanente.

Pionnière dans la préservation, puis l’acquisition, depuis 1985, des Métiers d’art réunis sous l’emblème de Paraffection, CHANEL est la seule Maison à

dédier une collection de Prêt-à-Porter à ces savoir-faire précieux qui contribuent à faire rayonner la mode et le luxe français à travers le monde.

Aujourd’hui, Paraffection réunit vingt-six maisons d’art et manufactures.

Chaque année en décembre depuis 2002, Karl Lagerfeld dévoile une collection dédiée aux Métiers d'art de CHANEL. Avec ce défilé, c'est un véritable dialogue créatif entre le créateur et les Métiers d'art qui est mis en lumière, permettant ainsi, non seulement d'entretenir un patrimoine artistique, technique et culturel, mais aussi d'enrichir un creuset créatif, en effervescence permanente.

Pionnière dans la préservation, puis l’acquisition, depuis 1985, des Métiers d’art réunis sous l’emblème de Paraffection, CHANEL est la seule Maison à dédier une collection de Prêt-à-Porter à ces savoir-faire précieux qui contribuent à faire rayonner la mode et le luxe français à travers le monde. Aujourd’hui, Paraffection réunit vingt-six maisons d’art et manufactures.

Goossens

ORFÈVRE DEPUIS 1950

La maison Goossens, premier joaillier de Gabrielle Chanel, a apporté à la collection CHANEL ses audacieuses boucles de ceinture et boutons fabriqués à

la main. Ces derniers, en résine bleu lapis lazuli, adoptent la forme de scarabées dont la base dorée comporte des hiéroglyphes égyptiens gravés.

Goossens a également ajouté sa touche décorative aux chaussures et aux bottes de Massaro en incrustant dans chaque talon de précieux motifs

en émail corail et turquoise.

La maison Goossens, premier joaillier de Gabrielle Chanel, a apporté à la collection CHANEL ses audacieuses boucles de ceinture et boutons fabriqués à la main. Ces derniers, en résine bleu lapis lazuli, adoptent la forme de scarabées dont la base dorée comporte des hiéroglyphes égyptiens gravés. Goossens a également ajouté sa touche décorative aux chaussures et aux bottes de Massaro en incrustant dans chaque talon de précieux motifs en émail corail et turquoise.

00/6
00/6

MASSARO

Bottier depuis 1894

Les maîtres-bottiers de Massaro ont créé d'après les illustrations de Karl Lagerfeld quatre nouveaux modèles pour la collection Métiers d'art de Paris-New York :

une sandale plate en cuir doré à bout fermé dont l'élégante sobriété répond à des escarpins bicolores noir et dorés plus travaillés, dont les talons

sont parés de bijoux sortis des ateliers de Goossens et Desrues, autres maisons de Métiers d'art. Les artisans de Massaro ont également confectionné

des bottes bicolores, dorées avec des bouts en cuir verni noir et des cuissardes en cuir entièrement dorées ou ornées de graffitis métallisés aux motifs

inspirés de New-York ou de l'Egypte ancienne.

Les maîtres-bottiers de Massaro ont créé d'après les illustrations de Karl Lagerfeld quatre nouveaux modèles pour la collection Métiers d'art de Paris-New York : une sandale plate en cuir doré à bout fermé dont l'élégante sobriété répond à des escarpins bicolores noir et dorés plus travaillés, dont les talons sont parés de bijoux sortis des ateliers de Goossens et Desrues, autres maisons de Métiers d'art. Les artisans de Massaro ont également confectionné des bottes bicolores, dorées avec des bouts en cuir verni noir et des cuissardes en cuir entièrement dorées ou ornées de graffitis métallisés aux motifs inspirés de New-York ou de l'Egypte ancienne.

00/7
00/7

LESAGE

BRODEUR DEPUIS 1858 ET FABRICANT DE TWEED

La maison Lesage a utilisé pour ses broderies des coloris éclatants puisés dans une opulente palette minérale. Ici, des perles tubulaires métalliques

multicolores se déploient sur des vêtements comme des rayons de soleil, tandis que perles de verre et fils métalliques s'accordent sous les doigts des

brodeuses pour dessiner des motifs évoquant les palmes des feuilles des papyrus. De riches ornements composés de broderies et de pierres venues de

chez Goossens bordent ou ornent corsages, plastrons et épaules. Des tweeds tissés à la main spécialement pour l'occasion font contraster fils bleu vif et

bruns entrelacés avec des rubans dorés peints à la main.

La maison Lesage a utilisé pour ses broderies des coloris éclatants puisés dans une opulente palette minérale. Ici, des perles tubulaires métalliques multicolores se déploient sur des vêtements comme des rayons de soleil, tandis que perles de verre et fils métalliques s'accordent sous les doigts des brodeuses pour dessiner des motifs évoquant les palmes des feuilles des papyrus. De riches ornements composés de broderies et de pierres venues de chez Goossens bordent ou ornent corsages, plastrons et épaules. Des tweeds tissés à la main spécialement pour l'occasion font contraster fils bleu vif et bruns entrelacés avec des rubans dorés peints à la main.

00/8
00/9

Desrues

Parurier depuis 1929

La maison Desrues a trouvé une inépuisable source d'inspiration dans l'amour que vouait aux objets précieux et aux bijoux fantaisie Gabrielle Chanel, dont

le nom figure sur certaines de leurs créations pour la collection Métiers d'art. De leurs ateliers sont sortis des colliers et des boucles d'oreilles en métal

martelé incrustés de cabochons nacrés et d'éclatants lapis-lazuli. D'autres modèles précieux comportent des représentations fantastiques d'animaux

sacrés de l'antiquité, des scarabées entre autres, accumulés sur une collection de somptueux bracelets manchettes, broches,

médaillons et boucles d'oreilles.

La maison Desrues a trouvé une inépuisable source d'inspiration dans l'amour que vouait aux objets précieux et aux bijoux fantaisie Gabrielle Chanel, dont le nom figure sur certaines de leurs créations pour la collection Métiers d'art. De leurs ateliers sont sortis des colliers et des boucles d'oreilles en métal martelé incrustés de cabochons nacrés et d'éclatants lapis-lazuli. D'autres modèles précieux comportent des représentations fantastiques d'animaux sacrés de l'antiquité, des scarabées entre autres, accumulés sur une collection de somptueux bracelets manchettes, broches, médaillons et boucles d'oreilles.

00/6
00/6

LEMARIÉ

PLUMASSIER ET FABRICANT DE FLEURS DEPUIS 1880

Durant les semaines précédant le défilé de la collection Métiers d'art Paris-New York, dix artisans du plumassier parisien Lemarié se sont consacrés

ensemble à appliquer à la main des rangées de plumes sur les créations de Karl Lagerfeld. Les plumes ont d'abord été peintes à la main, selon une

technique ancestrale, dans une gamme de bleu marine, turquoise, rouge et or, puis soigneusement découpées avant d'être assemblées pour former des

reliefs géométriques. Le légendaire camélia Chanel a également été réinterprété dans les mêmes tonalités éclatantes, ainsi qu'en noir et blanc,

les couleurs emblématiques de la Maison de couture.

In the weeks leading up to Paris-New York Métiers d'art show, ten artisans from the Parisian plumassier Lemarié worked in tandem, hand-applying rows of feathers to Karl Lagerfeld's creations. Following an age-old technique, they hand-painted feathers in a palette of navy, turquoise, red and gold, before carefully cutting and then assembling them in geometric reliefs. The signature CHANEL camellia was carefully crafted in the same vibrant tones, along with the House's signature monochromatic hues.

00/10
00/11

LOGNON

Plisseur depuis 1853

Le tulle noir et l'organza plissés se conjuguent afin d'ajouter du mouvement aux silhouettes du défilé de la collection Métiers d'art Paris-New York.

D'exquis plis en accordéon, délicatement disposés tous les cinq millimètres, ont été méticuleusement formés à la main dans les ateliers de la maison Lognon,

à Paris avant d'être ajoutés aux bas de plusieurs robes, tandis que les manches d'une autre se parent de superpositions de ce même plissé.

Le tulle noir et l'organza plissés se conjuguent afin d'ajouter du mouvement aux silhouettes du défilé de la collection Métiers d'art Paris-New York. D'exquis plis en accordéon, délicatement disposés tous les cinq millimètres, ont été méticuleusement formés à la main dans les ateliers de la maison Lognon, à Paris avant d'être ajoutés aux bas de plusieurs robes, tandis que les manches d'une autre se parent de superpositions de ce même plissé.

00/8
00/8

Atelier Montex

Brodeur depuis 1939

Les finitions et les motifs colorés qui ornent certaines des robes crées par Karl Lagerfeld pour la collection Métiers d'art Paris-New York mettent en

évidence le brio et l'esprit ludique des brodeurs parisiens de la maison Montex. Les manches, les cols et les ourlets de certaines robes sont ponctués de

représentations tout en cristaux des silhouettes de gratte-ciel emblématiques de l'horizon new-yorkais. De longues robes servent, quant à elles, de toile de

fond à d'habiles associations de perles, de scoubidous tressés et de pièces de cuir peintes à la main, torsadées et ajourées qui la décorent.

Les finitions et les motifs colorés qui ornent certaines des robes crées par Karl Lagerfeld pour la collection Métiers d'art Paris-New York mettent en évidence le brio et l'esprit ludique des brodeurs parisiens de la maison Montex. Les manches, les cols et les ourlets de certaines robes sont ponctués de représentations tout en cristaux des silhouettes de gratte-ciel emblématiques de l'horizon new-yorkais. De longues robes servent, quant à elles, de toile de fond à d'habiles associations de perles, de scoubidous tressés et de pièces de cuir peintes à la main, torsadées et ajourées qui la décorent.

00/9
00/9
Maison Michel

CHAPELIER ET MODISTE DEPUIS 1936

Les modistes de l'atelier parisien de la légendaire Maison Michel ont donné vie aux dessins de Karl Lagerfeld, qui a tiré son inspiration de majestueux

couvre-chefs. Pour ces modèles uniques, imaginés dans un éventail de tweeds, de cuir doré et de cuir noir à motif crocodile estampé, le maître chapelier a

créé un moule original qui se caractérise par une calotte haute et des bords pliés.

Les modistes de l'atelier parisien de la légendaire Maison Michel ont donné vie aux dessins de Karl Lagerfeld, qui a tiré son inspiration de majestueux couvre-chefs. Pour ces modèles uniques, imaginés dans un éventail de tweeds, de cuir doré et de cuir noir à motif crocodile estampé, le maître chapelier a créé un moule original qui se caractérise par une calotte haute et des bords pliés.

00/6
00/6
Prix publics indicatifs. Pour plus d'informations légales, cliquez ici

Partager

Le lien a été copié