CHANEL NEWS

the-jacket

Monday, February 25, 2013

LA VESTE CHANEL

Symbole du style et de l’élégance de Chanel, la veste s’est imposée comme l’une des icônes de la marque. Éternellement désirable, réinventée chaque saison, sa modernité et son apparente simplicité en font un élément indispensable du vestiaire féminin.

Conçue par Mademoiselle Chanel dans les années 50, et s’inspirant des vestes d’hommes autrichiennes, c’est d’abord une veste de tailleur, associée à une jupe à fente portefeuille dont l’ourlet couvre le genoux. Ce tailleur, en opposition avec le style contraignant des années 50, offre une absolue liberté de mouvement. Cette veste de tailleur en tweed, l’une des matières fétiches de Mademoiselle Chanel, est une veste droite, structurée, fermée bord à bord, conçue comme une seconde peau, sans épaulettes, ni entoilage qui viendraient la raidir.

Pour concilier souplesse et maintien, le devant de la veste est monté dans le droit fil, sans pinces poitrines. Il en est de même pour le dos simplement séparé par une couture au milieu. Un empiècement vertical sur les côtés fait la jonction entre devant et dos. La manche coupée dans le droit fil se monte sur le haut de l’épaule, elle est aussi légèrement coudée pour mieux suivre la ligne du bras et accompagner le mouvement en offrant un confort parfait.
Attachée à cette grande liberté de mouvement, Mademoiselle Chanel prend les mesures de ses clientes, leurs bras croisés sur les épaules.
Une ganse souligne les contours de la veste, le bord des poches, le bas des manches, elle en renforce l’aspect graphique.

Les poches sont placées afin que les femmes puissent y glisser les mains, attitude relativement masculine à l’époque de Mademoiselle Chanel.
Des boutons bijoux ferment la veste, ils sont frappés d’une tête de lion (signe astral de Mademoiselle Chanel), d’épis de blé, de camélia, ou siglés du double C. A cette silhouette, Mademoiselle Chanel associe les bijoux baroques, le sac 2.55, les souliers bicolores, le camélia, autres éléments de son vocabulaire stylistique.

Devenue aujourd’hui l’une des icônes de Chanel, la veste connaît chaque saison une nouvelle vie grâce à Karl Lagerfeld, mais si ses proportions et ses matériaux changent, ses principes de « construction » demeurent identiques.

www.culture-chanel.com

Opéra de Canton
No 1, Zhujiang Xi Lu, Zhujiang New Town, Tianhe District,
510623 Guangzhou, Chine
Horaires d'ouverture : 10h00-19h00, du lundi au dimanche
Entrée libre
16 janvier au 3 mars 2013

© Photo Marie Liszkay

culture-chanel--br---at-guangzhou-opera-house

Wednesday, February 13, 2013

CULTURE CHANEL
À L'OPÉRA DE CANTON

Organisée en partenariat avec le Guangdong Museum of Art, cette nouvelle exposition a été confiée à Jean-Louis Froment, commissaire des deux précédents volets de Culture Chanel. Cette manifestation se tiendra du 16 janvier au 3 mars 2013, à l’Opera House de Canton, un bâtiment signé par l’architecte Zaha Hadid.

Centrée sur la permanence des liens entre Chanel et les arts, l’exposition s’articule autour du rideau de scène conçu et réalisé par Pablo Picasso, en 1924, pour le ballet Le Train Bleu. Cette oeuvre majeure conservée au Victoria & Albert Museum de Londres est exceptionnellement prêtée pour cette occasion. Le Train Bleu, qui doit son nom au train reliant Paris à la Côte d’Azur, est un ballet de Serge Diaghilev. Il en commande la musique à Darius Milhaud, le livret à Jean Cocteau, les décors à Henri Laurens, le programme et le rideau de scène à Pablo Picasso. C’est Mademoiselle Chanel qui en conçoit les costumes.

À travers les différents artistes qui contribuent à la création du Train Bleu se dessine en filigrane l’univers créatif et intime de Gabrielle Chanel. L’amitié entre Gabrielle Chanel et tous ces artistes, avec lesquels elle entretiendra une conversation toute sa vie durant, lui insuffle un extraordinaire élan créatif. Cette liberté de pensée, conjuguée à une aspiration à la libération des corps par le mouvement, qui s’exprime en ce début de XXème siècle (qu’il s’agisse du sport comme de la danse), est l’élément fondateur du style de Chanel.
À partir de l’analyse sensible et de la déconstruction des différents éléments du rideau de scène, l’exposition se développe autour de cinq thèmes liés à des attitudes : Respirer, Bouger, Aimer, Rêver, Inventer.

Ces thèmes qui sous-tendent l’univers créatif et les valeurs de Chanel sont évoqués à travers 400 pièces : photographies, dessins, peintures, manuscrits, livres, films, créations de mode (de Mademoiselle Chanel à Karl Lagerfeld), mais aussi horlogerie, joaillerie et parfums.
Parmi les pièces exposées, le public découvrira une trentaine de dessins inédits de Pablo Picasso, provenant d’une collection privée, ainsi que des dessins d’Amedeo Modigliani, portraits des différents protagonistes de la création du Train Bleu.
Conçue comme « une exposition en 5 actes et 1 tableau », ces cinq thèmes mènent le visiteur vers le rideau de scène de Picasso, pièce maîtresse de l’exposition.

www.culture-chanel.com

Photo Jean Moral © Brigitte Moral

Partager

Le lien a été copié