CHANEL NEWS

00/17
tuesday-morning-at-the-grand-palais

MARDI MATIN, AU GRAND PALAIS

Photos des célébrités présentes au Chanel Shopping Center

Photos par Anne Combaz

fall-winter-2014-15-ready-to-wear-by-francoise-claire-prodhon-

PRÊT-À-PORTER AUTOMNE-HIVER
PAR FRANÇOISE-CLAIRE PRODHON

C’est dans un «Chanel Shopping Center», immense supermarché éphémère installé sous la verrière du Grand Palais que Chanel a présenté sa collection de Prêt-à-Porter Automne-Hiver 2014/15. Convoquant à la fois les images de consommation du Pop Art et le principe d’un luxe qui se décline naturellement au quotidien, cette scénographie réinventait avec humour l’environnement de la grande distribution en garnissant ses rayons de produits rebaptisés et habillés pour l’occasion. Ce sont d’abord les 3400 invités qui se sont bousculés entre les différents linéaires garnis de boissons, épiceries, produits frais, produits d’entretiens estampillés «Chanel», avant de céder la place aux 79 modèles de la collection.

Une collection à travers laquelle Karl Lagerfeld exprime une approche résolument contemporaine du vocabulaire de Chanel, dynamisé par un esprit très urbain. Les mannequins chaussés de sneakers assorties à leurs tailleurs, robes ou manteaux, (sneakers également interprétées en version montante devenant bottes lassées), ont la démarche allègre des femmes à talons plats. Vive allure et silhouette déliée, cette collection joue avec brio sur la richesse des couleurs et des matières. La couleur est omniprésente : subtile sur des tweeds mousseux et confortables, en aplats monochromes et vifs dans une palette de vert laitue, orange carotte, rose betterave, jaune citron, en contraste sur de très beaux imprimés à motifs géométriques qui rappellent ceux imaginés par les artistes des avant-gardes du début du XX ème siècle, ou chatoyante sur de la maille lamée ou iridescente. Le noir, l’argent vif ou profond, apportent une note purement graphique à ces silhouettes. Le tweed habille de grands manteaux ou d’amples vestes trois-quart, comme des tailleurs ou des robes aux lignes acérées. Le tailleur qui se compose de 4 ou 5 pièces dessine la taille soulignée par un corset dont les baleines ont été remplacées par des zips, il se porte (comme les robes) sur des pantalons très étroits ou des leggings qui allègent la silhouette en découvrant légèrement la cheville. Tissus matelassés, formes trapèze ou boite pour de somptueux manteaux aux lignes graphiques, cuirs tressés pour de petites vestes, robes en trompe l’œil, tailleurs fluides à ganses contrastées, les silhouettes de cette collection alternent l’élégance nonchalante d’une allure sportive et les lignes les plus épurées. Les accessoires : colliers chaines à cadenas siglé du double C en métal ou en tweed, cascades de perles nouées autour du cou comme une écharpe, lunettes de soleil habillées de tweed, trolley de course en cuir matelassé verni noir, ou petits sacs apportent une touche d’insolence à cette collection.

Photo by Olivier Saillant

Partager

Le lien a été copié