credits
credits

© Croquis de Karl Lagerfeld pour l’invitation du défilé Haute Couture Automne-Hiver 2016/17

immersion-in-the-ateliers-rue-cambon

© Croquis de Karl Lagerfeld pour l’invitation du défilé Haute Couture Automne-Hiver 2016/17

IMMERSION DANS LES ATELIERS
RUE CAMBON

Pénétrer les ateliers, c’est accepter que le règne de l’image soit dépassé, remplacé par l'humilité. En apparence, le silence, mais il est vite ponctué de délicats bruits humains, souffles, parfois soupirs et de quelque outil posé, repris, manipulé. Le bruit discret du frottement des toiles, tulles ou satin, presqu’un murmure.

Les gestes défient le temps et la patience. Et si chaque couturière semble isolée et toute à son ouvrage, c’est, comme dans une mise en scène, collectivement qu’elles donnent vie au croquis. Mais la Haute Couture, c’est aussi s’aventurer vers des territoires inconnus, interroger des matières; et les découvrir avec l’intuition des mains et des yeux, pour en faire naître une ligne, un volume. Apprivoiser la matière, l’accompagner, comme dans une danse pour finalement réaliser le tombé parfait.

En réalité tel est l’enjeu : partir des traits d’un croquis et les métamorphoser en une prouesse d'atelier, avec force détails invisibles.

Angelo Cirimele

Partager

Le lien a été copié