credits
credits

© Anna Galante

the-metiers-d-art-show--2015-16-show-at-cinecitta

© Anna Galante

LE DÉFILÉ MÉTIERS D'ART
PARIS À ROME 2015/16 À CINECITTÀ

Construite en 18 mois et inaugurée en 1937, la Cité du Cinéma réunit, sur près de 60 hectares, 21 studios, dont 5 plateaux de tournage particulièrement vastes et un bassin dédié aux scènes de mer et de batailles navales. Tandis que 300 films y sont créés durant les six premières années, son activité prend une dimension nouvelle à partir des années 50 avec “Quo Vadis” de Mervyn LeRoy. Surnommée “Hollywood-sur-Tibre”, la Cité attire dès lors, grâce à ses infrastructures à moindre coût, les plus grandes productions américaines. 150 péplums y seront réalisés en 15 ans, dont “Ben-Hur”, “Spartacus” ou “Cléopâtre”.

Federico Fellini avoua que son endroit préféré au monde était le studio numéro 5 de Cinecittà. Il y filmera ses œuvres majeures, de “La Dolce Vita”, “Huit et demi” ou “Casanova” à “Ginger et Fred” ou “Intervista”, film hommage à Cinecittà, justement. C’est également là que furent réalisés des chefs-d’œuvre comme “Le Voleur de bicyclette” de Vittorio De Sica, “Vacances romaines” de William Wyler ou “Le Guépard” de Luchino Visconti. Aujourd’hui, le tout-cinéma mondial y travaille encore : Anthony Minghella avec “Le Patient anglais”, Ridley Scott avec “Gladiator”, Martin Scorsese avec “Gangs of New York”.

C'est au sein même des studios de Cinecittà, le 1er décembre, que Karl Largerfeld présentera la collection Métiers d'Art Paris à Rome 2015/16.

Partager

Le lien a été copié