across-space-and-time-the-cruise-collection

LA COLLECTION CROISIÈRE

En 1919, le Vogue américain évoque la petite collection de demi-saison que Coco propose à ses clientes en villégiature au soleil. Avec l’accélération des mutations sociales et culturelles apparaît une femme nouvelle et indépendante, qui conduit, fait du sport, tandis que la haute société goûte le luxe des paquebots. Le sportswear se développe et Gabrielle y joue un rôle déterminant.

Dans sa boutique de Biarritz, elle offre une garde-robe sobre et élégante à des femmes habituées aux stations balnéaires et au yachting, entre Pays basque, Riviera et Lido : pantalons amples de style marin, pyjamas de plage, chemises à encolure ouverte. Coïncidant avec la démocratisation de la mode et l’expansion des voyages à partir des années 30, ses tenues sont commentées ainsi dans l’Officiel de la Mode, en 1936 : « une collection de demi-saison très complète… riche en tailleurs et en robes du soir ». L’esprit Croisière est bel et bien né et c’est Gabrielle qui l’a inventé. Tombée en désuétude dans les années 50, la collection est rétablie par Karl Lagerfeld qui, sitôt arrivé chez Chanel en 1983, présente à la fin du printemps, en marge du prêt-à-porter, des silhouettes annonciatrices de l’été suivant. Preuve de son succès, des défilés annuels sont organisés dès les années 2000 et le concept s’étend progressivement à toute l’industrie de la mode.

Le sportwear Chanel a évolué vers des lignes plus élégantes qui s’adressent désormais de par le monde à des clientes en quête de nouveautés, à qui la Maison propose d’ailleurs des modèles différents tous les deux mois environ. Raffinées, légères et colorées, les silhouettes estivales pour le jour, les cocktails ou le soir sont particulièrement adaptées aux climats des pays d’Amérique du sud, du Moyen-Orient et d’Asie du sud-est.

Rencontre entre une garde-robe traditionnelle et la modernité d'un style contemporain et cosmopolite, la collection Croisière interprète chaque fois le thème du voyage. À travers ses différentes escales, Karl Lagerfeld revisite les destinations chères à Gabrielle Chanel ou imagine celles qu'elle aurait aimées découvrir.

Gabrielle Chanel et Roussy Sert sur un bateau - Circa 1935 © Tous droits réservés

Partager

Le lien a été copié