the-chanel-jacket-by-francoise-claire-prodhon

LA VESTE CHANEL
PAR FRANÇOISE-CLAIRE PRODHON

L'histoire de la veste Chanel commence avec celle de la création du tailleur à l'aube des années 50. Ce vêtement moderne et confortable, qui conjugue masculin et féminin, est la réponse de Gabrielle Chanel au style des années 50 qu'elle juge contraignant et peu adapté à la vie des femmes.
"Un tailleur Chanel est construit pour une femme qui bouge", déclare Gabrielle Chanel, ajoutant : "Moi qui aime la femme, j’ai voulu lui mettre des costumes dans lesquels elle soit à l’aise, avec lesquels elle puisse conduire une voiture et qui, en même temps, soulignent sa féminité". Le succès est immédiat, le tailleur et sa veste s'imposent, synonymes de liberté et d'élégance désinvolte.
La veste qui ne ressemble à aucune autre, s’inspire des vestes d’hommes autrichiennes, elle est associée à une jupe à fente portefeuille. Cette veste de tweed, l’une des matières fétiches de Mademoiselle Chanel, est conçue comme une seconde peau : droite, structurée, fermée bord à bord, sans épaulettes ni entoilage qui viendraient la raidir.

Pour concilier souplesse et maintien, le devant de la veste est monté dans le droit fil, sans pinces poitrines. Il en est de même pour le dos simplement séparé par une couture au milieu. Un empiècement vertical sur les côtés fait la jonction entre devant et dos. La manche coupée dans le droit fil se monte sur le haut de l’épaule, elle est aussi légèrement coudée pour mieux suivre la ligne du bras et accompagner le mouvement en offrant tout le confort nécessaire. Attachée à cette parfaite liberté de mouvement, Mademoiselle Chanel prend les mesures de ses clientes, leurs bras croisés sur les épaules. La doublure de la veste est en soie, son montage répond aux mêmes critères de confort. Une fine chaînette apposée au bas de la veste lui assure un tombé irréprochable. Une ganse (galon en gros grain, maille, ...) souligne les contours de la veste, le bord des poches, le bas des manches, dont elle renforce l’aspect graphique. Les poches sont placées afin de pouvoir y glisser les mains. Des boutons bijoux ferment la veste, ils sont frappés d’une tête de lion (signe astral de Mademoiselle Chanel), d’épis de blé, de camélia, ou siglés du double C.

Devenue l’un des éléments emblématiques du style de Chanel, la veste se réinvente à chaque saison. "La veste Chanel est en fait inspirée d'une veste d'homme autrichienne. Coco Chanel a inventé un type de vêtement qui n'existait pas sous cette forme exacte, et c'est un mérite qu'on ne peut pas lui enlever. C'est un des symboles qui définit le style de Chanel. Il y a des choses qui ne passent jamais de mode dans la mode, le jean, une chemise blanche et une veste Chanel", dira Karl Lagerfeld.

Françoise Claire Prodhon

© Benoit Peverelli

Partager

Le lien a été copié