boy-capel--br--by-justine-picardie

BOY CAPEL
PAR JUSTINE PICARDIE

Extrait du livre : CHANEL - SA VIE (Publié par STEIDL)

« Il s’appelait Arthur Capel, mais ses amis, dans cette Angleterre édouardienne où les gentlemen prolongeaient longtemps la liberté de leur adolescence, le surnommaient Boy. Plusieurs légendes entourent ses origines : lorsqu'il arriva à Paris, il se murmurait qu’il était lié à l’aristocratie britannique…

« À Pau, je rencontrai un Anglais dit Gabrielle Chanel à Paul Morand, se rappelant sa première rencontre avec Capel en 1909. » Nous fîmes connaissance au cours d’une de nos randonnées ; nous vivions tous à cheval. » Ils burent du Jurançon ensemble : le vin est « jeune, enivrant et aucunement banal - comme l’Anglais. « Le garçon était beau, très brun, séduisant. Il était plus que beau, magnifique. J’admirais sa nonchalance, ses yeux verts. Il montait de fiers chevaux et très forts. Je tombais amoureuse de lui. »

Au début pourtant, elle et Capel ne se disent pas un mot. « Entre cet Anglais et moi, il n’y eut pas une parole d’échange. Un jour j’ai appris qu’il quittait Pau. » Elle osa alors lui demander quand partait son train. « Le lendemain, j’étais à la gare.»»

Justine Picardie est l'auteur de cinq livres, dont ses Mémoires salués par la critique « If The Spirit Moves You », et le roman « Daphne » paru plus récemment. Ancienne directrice éditoriale chez Vogue et rédactrice du magazine Observer, elle écrit maintenant pour plusieurs autres journaux et magazines tels que le Times, le Sunday Telegraph et le Harper's Bazaar.

Partager

Le lien a été copié