00/4
byzantine-fragments-by-karl-lagerfeld

FRAGMENTS BYZANTINS
PAR KARL LAGERFELD

L’église San Vitale fut bâtie sous l’empereur Justinien et sa femme Theodora à Ravenne (527-548). Ce monument préservé par l’UNESCO, recèle un patrimoine de mosaïques étincelantes de verres et d’émaux. Elles ont attiré Karl Lagerfeld qui les photographie en 2010. Ces images témoignent de l’iconographie et de l’extravagance de Constantinople : les gens y arborent de riches habits et des parures ruisselantes.

Karl Lagerfeld joue avec ces codes en imaginant une collection où le vêtement reflète le chatoiement de ce luxe disparu. Présentée récemment à Istanbul, la collection ravive le souvenir du lien qui unissait Ravenne à Byzance, puisque San Vitale fut le prototype de la basilique Hagia Sophia d’Istanbul. Aujourd’hui capitale de la Turquie, Istanbul était jadis Byzance, devenue Constantinople en 330, la capitale de l’Empire romain d’Orient. À son apogée au VIe siècle, l'empire rayonnant donne naissance à une civilisation brillante et raffinée, jusqu’à sa chute en 1453. Empire chrétien, les basiliques ornées de mosaïques sont les témoins de cette société. À Ravenne, en Italie, subsistent les derniers vestiges de cet art emblématique.

Partager

Le lien a été copié