la-vie-de-mademoiselle-une-biographie-par-justine-picardie

Wednesday, March 23, 2011

CHANEL, SA VIE
PAR JUSTINE PICARDIE

Les gens me demandent souvent : « Quand avez-vous commencé à écrire ce livre sur Chanel ? » - Et la réponse est : il y a plus d’une dizaine d’années, lorsque j’ai rencontré Karl Lagerfeld pour la première fois, alors que je l’interviewais pour un magazine. On a fini par parler des fantômes du passé, ainsi que de la mode du futur ; et une des présences tangibles dans la pièce était Coco Chanel elle-même. Son portrait est toujours accroché au-dessus du bureau de Karl Lagerfeld dans le Studio de Création, son appartement est préservé au second étage, caché derrière un mur de miroirs. Et lorsqu’il est tard le soir, quand la rue Cambon est presque silencieuse, vous avez l’impression que vous pourriez entrevoir Mademoiselle Chanel en personne.

Dès que j’ai franchi la porte pour passer dans le monde extraordinaire de l’autre côté des miroirs, j’ai su que je voulais en découvrir davantage. Karl Lagerfeld s’est avéré être un guide précieux, dans les méandres de la légende de Coco Chanel, tout comme son amie Claude Delay, et sa petite-nièce Gabrielle Labrunie. J’ai eu également la chance de découvrir plusieurs archives privées, en Angleterre et en Ecosse, qui recelaient des photos inédites de Chanel, et un nombre de lettres et de journaux intimes, qui ont donné de surprenants nouveaux aperçus de sa vie. Dans ma quête de vérité sur cette femme insaisissable, j’ai voyagé de l’abbaye d’Aubazine - avec des indices sur sa jeunesse - aux lointains Highlands écossais où elle allait à la pêche avec le Duc de Westminster et Winston Churchill.

Quand mon livre fut terminé - non pas que l’on puisse vraiment arriver un jour à une conclusion concernant Chanel - il y avait une autre surprise à venir. Monsieur Lagerfeld me donna un trésor : une série de magnifiques illustrations illuminant l’énigme qu’est Coco Chanel, qui est devenu le point de départ de la merveilleuse nouvelle édition du livre…

Parutions du livre :
France, 24 mars 2011
Allemagne, fin avril 2011
Angleterre et États-Unis, septembre 2011

Partager

Le lien a été copié