00/3
the-chanel-fishing-kit

Une canne à pêche signée chanel

Une véritable canne à pêche griffée Chanel, avec son étui en cuir matelassé, et ses mouches au double C : sans doute l’accessoire le plus inattendu de l’automne 2008 proposé par Karl Lagerfeld aux adeptes de ce sport. Elle s’inscrit naturellement dans l’histoire de la maison, en écho à Mademoiselle Chanel, une des premières femmes à s’adonner à l’équitation, à la danse, au golf et à créer dès les années 20 des modèles "sport" pour ses collections.
Le très élégant Duc de Westminster lui fit découvrir son goût pour la pêche et l’entraîna dans de nombreuses croisières en Italie, en Ecosse, et en Norvège. Elle raconte à son ami l’écrivain et grand reporter français, Marcel Haedrich : "J’ai appris à pêcher le saumon (…) Je trouvais ça très ennuyeux, rester des journées à lancer des mouches pour attraper un poisson, ça n’était vraiment pas pour moi ; et je m’y suis mise, j’ai pêché de l’aube jusqu’à onze heures du soir et j’ai adoré ça. J’étais favorisée, je pêchais dans les meilleures rivières." (Coco Chanel par Marcel Haedrich, Belfond 1987, p.103)
Winston Churchill, lui-même passionné de pêche et invité du Duc de Westminster, dans sa propriété en Ecosse, a reconnu les talents de Gabrielle Chanel dans ce sport peu commun pour une femme. "En deux mois, raconte-t-il, elle a pêché cinquante saumons." (Bendor, the Golden Duke of Westminster par Leslie Field, Weidenfeld & Nicolson, London 1983, p.200 à 202)

Partager

Le lien a été copié