00/5
tokyo-mobile-art

Tokyo - mobile art

Après Hong Kong, Mobile Art a ouvert ses portes à Tokyo. Le pavillon conçu par l’architecte Zaha Hadid pour accueillir une exposition d’art contemporain a été installé au cœur de la capitale, sur le site du National Yoyogi Stadium construit par l’architecte star Kenzo Tange pour les Jeux Olympiques de 1964. Ce site n’a pas été choisi par hasard ; il permet un dialogue visuel entre l’architecture utopique du Japon des années 60 et le geste contemporain de Zaha Hadid : fluidité des formes, lignes organiques et volumes libérés de la pesanteur des matériaux. Passée la surprise de l’arrivée du Pavillon et la magie de sa construction en un temps record (à peine un mois), Mobile Art s’est intégré au chaos urbain de Tokyo, fait d’accidents, de ruptures stylistiques, de chocs entre tradition et extrême modernité.

Partager

Le lien a été copié