Dans la bibliothèque de

Joana Preiss

Voir le film

L'actrice et amie de la Maison Joana Preiss se confie sur les livres et auteurs qui l'ont marquée et inspirée, dans sa vie comme dans son métier d'actrice.

Notice Bibliographique

Anaïs Nin et Henry Miller, Correspondance passionnée : 1932-1953, Traduction par Béatrice Commengé,

© Stock, « La Cosmopolite », 2007.

Kenneth Patchen, Le Journal d’Albion Moonlight,

© Flammarion, « Lettres étrangères », 1992.

Kathy Acker, Sang et stupre au lycée, Traduit de l'anglais (États-Unis) par Claro,

© Éditions Laurence Viallet, 2021.

William Blake, Écrits prophétiques, Traduction par Pierre Leyris,

© Éditions Corti, 2000.

John Cage, Silence : Discours et Écrits,

© Éditions Denoël, 1970.

Walt Whitman, Feuilles d’Herbe, Traduction par Jacques Darras,

© Éditions Grasset & Fasquelle, 1989, 1994.

Comte de Lautréamont, Les chants de Maldoror,

© Éditions Prairial, 2020. Couverture © Perrine Serre, Illustrations de René Magritte © ADAGP, Paris, 2020.

Joan Didion, L’Année de la pensée magique, Traduction par Pierre Demarty,

© Éditions Grasset & Fasquelle, 2007.

Angélica Liddell, Écrits 2003-2014,

© Les Solitaires Intempestifs, " Œuvres Choisies ", 2019.

Louise Bourgeois, Destruction du père, Reconstruction du père, Écrits et entretiens, 1923-2000, Présentés par Marie-Laure Bernadac et Hans-Ulrich Obrist,

© Galerie Lelong & Co Daniel Lelong éditeur, 2000.

Arthur Rimbaud, Illuminations, 1886.

.

Découvrir plus

Les Rendez-vous littéraires rue Cambon invitent

Camille Laurens

Portrait de

Lou Andreas-Salomé

Dans la bibliothèque de

Charlotte Casiraghi