Chapitre 1 Les AMITIÉS

Faites défiler pour explorer

1.1 LES CRÉATIONS

Le collier Aigle Protecteur rend hommage au Paris Russe de Gabrielle Chanel. L’aigle à deux têtes est réalisé en platine et diamants. Sous sa protection, des diamants taille portrait rares côtoient des rangs de diamants briolette étincelants.

1.2 L’HISTOIRE

Les Russes me fascinaient Gabrielle Chanel
© 1976, HERMANN, www.editions-hermann.fr
Serge

Alors qu'une vague d’immigration russe gagnait Paris suite à la révolution de 1917, Serge Diaghilev, grand critique d’art, organisateur et impresario de ballet, convoquait déjà en 1909 l'esprit de sa Russie natale au coeur de la capitale. Grâce aux débuts sensationnels des Ballets Russes, une troupe parisienne de danseurs russes qui allait devenir la compagnie de ballet la plus influente du 20ème siècle, Diaghilev instillait une certaine vision de la Russie dans l’imaginaire des Parisiens.

Le collier Aigle Protecteur

Dans cette vidéo, le mannequin porte le collier Aigle Protecteur.

Les origines de Gabrielle Chanel et Serge Diaghilev étaient très différentes: lui était issu d’une famille Russe riche et cultivée, elle, orpheline, avait été élevée par des nonnes. Pourtant, les deux formaient un duo surprenant d’âmes sœurs, unies par un même dévouement à leur métier et par leur personnalité affranchie des conventions. Un soir, dans son hôtel particulier du 29 rue du Faubourg Saint Honoré, Coco Chanel organisa un événement grandiose en l’honneur de Diaghilev : une fête éblouissante où les Russes côtoyèrent des personnalités et des artistes, accompagnés par un orchestre dans un décor somptueux.

Mannequin portant le collier Aigle Protecteur
Gabrielle et ses amis
Gabrielle Chanel entourée d’amis, notamment Igor Stravinsky et Serge Lifar, la star des Ballets Russes légendaires de Serge Diaghilev, © Photo Roger Schall / Collection Schall
Gabrielle Chanel entourée d’amis, notamment Igor Stravinsky et Serge Lifar
Portrait de Gabrielle Chanel à un diner paru dans le Harper’s Bazaar US de février 1923 p.29 - Tous droits réservés
« Serge inventa une Russie pour l’étranger, et, naturellement, l’étranger s’y trompa »
Paul MORAND, L'Allure de Chanel, 1976, © Hermann p.103

Gabrielle Chanel observait Paris se prendre de folie pour ses danseurs passionnés et sa version romancée de la sophistication russe – une observation qui a eu un impact décisif. En 1922, Coco lança une collection Haute Couture riche de roubachkas, d'écharpes babouchkas et de broderies folkloriques : une vision de la Russie selon Gabrielle Chanel.

1.3 - SAVOIR-FAIRE

1.3 - SAVOIR-FAIRE

S’inspirant des objets russes de l’appartement de Gabrielle Chanel, le Studio de Création propose une première esquisse au crayon du collier Aigle Protecteur. L’aigle à deux têtes qui surplombe le somptueux miroir de Coco Chanel est transposé pour être porté en collier.