Chapitre 2 La MAISON

Faites défiler pour explorer

2.1 - LES CRÉATIONS

Le collier et les boucles d’oreilles Sarafane s’inspirent des broderies que Gabrielle Chanel intégra à ses collections et portent le nom d’une robe populaire typique des femmes russes. Réalisé en diamants et perles, le motif camélia du collier évoque une broderie. Il s’articule autour d’un spectaculaire diamant rond incolore de 10.18 carats, à la pureté parfaite.

2.2 – L’HISTOIRE

On ne peut pas parler des collections d’inspiration russe de Gabrielle Chanel sans présenter un personnage indispensable à leur création : la Grande-duchesse Maria Pavlovna de Russie. Exilée à Paris pendant la révolution russe, la Grande-duchesse et son frère, le Grand-duc Dimitri, y rencontrèrent Gabrielle Chanel – lui devint son amant et elle, une associée.

Le collier et les boucles d'oreilles Sarafane

Dans cette vidéo, le mannequin porte le collier et les boucles d'oreille Sarafane

Bien que cela ne soit pas évident au premier abord, la Grande-duchesse Maria et Gabrielle Chanel avaient beaucoup de points communs.

Mannequin portant le collier Aigle et les boucles d’oreilles Sarafane

Les deux femmes avaient chacune perdu leur mère pendant leur enfance, et elles avaient appris la couture auprès de nonnes. L’empressement de la Grande-duchesse à s'affranchir financièrement fut certainement une belle surprise pour Gabrielle Chanel : elle était bien décidée à se servir des techniques de broderie traditionnelles russes, apprises sur sa terre natale, pour tracer son chemin vers l’indépendance.

Dessin d’une tenue de Haute Couture CHANEL avec broderies traditionnelles russes
Dessin original d'un ensemble de la collection CHANEL Haute Couture Printemps/Été 1922, brodé par Kitmir de motifs traditionnels russes.
Kitmir

Déjà fascinée par son entourage et les influences traditionnelles russes, Coco Chanel confia à la Grande-duchesse la création de broderies pour ses collections - une réinterprétation de motifs folkloriques et de styles russes traditionnels, vus à travers le prisme de Gabrielle Chanel. Cette collection marqua également le début d’un partenariat exclusif entre les deux femmes : un atelier de broderie baptisé Kitmir.

Gabrielle chanel portant une tunique de style russe
Photographie de Gabrielle Chanel portant une tunique d’inspiration russe de sa propre création, en 1923 - Photo W. Rehbinder © All Rights Reserved / Courtesy of Vogue Paris
Dessin d'une tenue CHANEL Haute Couture
Dessin original d’un ensemble CHANEL Haute Couture de 1922, brodé par Kitmir de motifs traditionnels russes.
Robe Haute Couture CHANEL - 1922
Robe de la collection CHANEL Haute Couture Printemps/Été 1922, brodée par Kitmir de motifs traditionnels russes.

2.3 - SAVOIR-FAIRE

2.3 - SAVOIR-FAIRE

Grâce à leur souplesse, les pièces Sarafane offrent une grande liberté de mouvement à la femme qui les porte. La technique du perlé donne naissance à un contour de petites perles d'or, dont chacune est entièrement façonnée à la main.