PRÉFACE LA LÉGENDE COROMANDEL

Le grand amour de Gabrielle Chanel lui a inspiré sa passion pour les paravents de Coromandel. Ces scènes mêlant flore, faune et paysages lointains, gravées sur la laque chinoise, reprennent vie dans une collection de Haute Joaillerie où les fleurs éclosent en diamants et les nuages en nacre se suspendent dans les airs.

(0) La légende Coromandel

CHAP. 1 Orient, Occident

(1) L’Orient rencontre l’Occident

« LA PREMIÈRE FOIS QUE JE VIS UN PARAVENT DE COROMANDEL, JE M’ÉCRIAI : "QUE C'EST BEAU !" JE N’AVAIS JAMAIS DIT CELA. »

Gabrielle Chanel

EN EMPRUNTANT L’ESCALIER QUI MÈNE AU 31 RUE CAMBON, ON SE SENT CHARGÉ D’UNE PROFONDE RESPONSABILITÉ

En haut des marches, derrière une lourde porte ornée de miroirs, se trouve l’appartement privé de Gabrielle Chanel.

À l’intérieur, on retrouve ce canapé si souvent photographié, d’interminables rangées de livres reliés de cuir et d’innombrables paravents de Coromandel. Le tout premier était un cadeau de Boy Capel, le grand amour de Coco Chanel. Après sa mort, Gabrielle a passé le reste de sa vie à s’entourer de ces paravents. Pour retrouver un peu de Boy.

Illustration

Gabrielle Chanel en 1937 aux côtés de l’un de ses paravents de Coromandel. Photographie de Lipnitzki et Roger-Viollet.
© Chanel / Lipnitzki / Roger-Viollet

L’ENDROIT NOUS RAPPELLE QUE, SI ELLE EST MORTE EN LÉGENDE, ELLE A SURTOUT VÉCU EN FEMME.
ELLE A CRÉÉ, COLLECTIONNÉ, DÉFIÉ, AIMÉ.

Illustration

L’entrée de l’appartement privé de Gabrielle Chanel, au 31 rue Cambon. Les paravents dégondés recouvrent les murs.
© Robert Doisneau / Rapho

Dans le foyer de l’appartement, presque toutes les surfaces sont recouvertes de paravents de Coromandel. Démontés, dégondés et fixés aux murs, ils ont été associés à des influences et des objets français, pour parfaire un style résolument Chanel. Les surfaces miroitantes non recouvertes créent un étourdissant effet de labyrinthe qui reflète l’accumulation de paravents. On peut les admirer sous différents angles.

Les paravents de Coromandel sont devenus une extension des créations de Gabrielle Chanel, comme sur ses ensembles de 1958.
© Boris Lipnitzki / Roger-Viollet

Illustration
Illustration

Pour sa collection Haute Couture Printemps/Été 1958, Gabrielle Chanel a dévoilé un tailleur avec une doublure en lamé rappelant les paravents de Coromandel.
© CHANEL Photo Max-Yves Brandily

Illustration

Photographie prise dans la suite de Gabrielle Chanel au Ritz, Paris, publiée dans Harper’s Bazaar en 1937 et choisie pour illustrer la première publicité du parfum CHANEL N°5. Photographie de François Kollar
© Ministère de la Culture - Médiathèque du Patrimoine, Dist. RMN, France

Comme toutes ses passions, les paravents de Coromandel sont devenus aussi omniprésents que Gabrielle dans ses créations. La doublure d’une veste de tailleur Haute Couture de 1958 a été imprimée d’un motif Coromandel, caché contre la peau. Les paravents ont été métamorphosés en ensembles pour ses défilés, en toile de fond de ses clichés promotionnels, en décor de ses publicités.

Illustration

En 2012, la première collection horlogère Mademoiselle Privé évoque les paravents de Coromandel de l’appartement Chanel.
© CHANEL

Les paravents de Coromandel ont aussi inspiré la Haute Couture de Karl Lagerfeld, un parfum capiteux à l’ambre de Jacques Polge et, récemment, une collection du Studio de création Joaillerie. Chaque interprétation inscrit davantage l’histoire de ces paravents dans la légende de la Maison.

Illustration

Karl Lagerfeld s'en est inspiré, créant trois manteaux entièrement brodés pour la collection Haute Couture Automne/Hiver 1996.
© CHANEL

En 1917, la pianiste mondaine Misia Sert décrit un dîner donné dans l’appartement Chanel : « Là, au milieu de multiples paravents de coromandel, se tenait boy capel. » Par un procédé aussi magique que les paravents eux-mêmes, il allait demeurer là pour toujours.

CHAP. 2 FAUNE

(2) Faune

« J'AIME LES PARAVENTS CHINOIS DEPUIS QUE J'AI 18 ANS. J'AI CRU M'ÉVANOUIR DE JOIE LA PREMIÈRE FOIS QUE J'AI VU UN COROMANDEL CHEZ UN MARCHAND CHINOIS.C'EST LA PREMIÈRE CHOSE QUE J'AI ACHETÉE. »

Gabrielle Chanel
LES PARAVENTS DE COROMANDEL étaient souvent décorés de compositions mêlant flore et faune. Cet oiseau et sa représentation ludique en mouvement constituaient l’une des principales sources d’inspiration.

Gabrielle Chanel était célèbre pour sa propension à tailler, épingler, coudre, découdre, réépingler, recoudre… afin d’obtenir l’effet attendu. Une démarche non pas due à un souci de perfection, mais à un processus créatif qu’elle personnifiait entièrement.

LES OBJETS DE QUALITÉ EXIGENT CRÉATIVITÉ, PATIENCE, ÉNERGIE, TECHNIQUE…

Des qualités inhérentes aux savoir-faire traditionnels qui donnent vie à notre Haute Joaillerie. Un processus entièrement réalisé à la main pour insuffler à ces pièces une énergie palpable.

L’IDÉE SE TRANSFORME EN DESSIN, l’ébauche d’une silhouette. Puis les détails et les courbes se font plus précis, jusqu’à ce que l’idée trouve sa place dans une collection de Haute Joaillerie.

Pour créer cette collection de Haute Joaillerie, les paravents de Coromandel et leurs histoires éternelles et inspirantes ont été distillés en motifs représentant chacun un univers naturel : flore, faune et minéral.

ENSUITE, LE CROQUIS MARQUE LA CONCRÉTISATION PHYSIQUE DE CETTE IDÉE.

Un oiseau que l’on trouve dans le foyer de l’appartement, capturé en plein vol, dégage une impression de mouvement, de joie, de jeu : autant de facettes capturées par l’artisan.

MOULÉE EN OR, la silhouette de l'oiseau est divisée en plusieurs parties puis sertie. Un moule est créé pour chaque pièce puis utilisé pour l’assemblage afin d'assurer des proportions parfaites et précises.

REVISITÉ EN DIAMANTS BLANCS ET JAUNES, L’OISEAU ATTEINT DE NOUVEAUX SOMMETS.

Traditionnellement, sur les paravents de Coromandel, les oiseaux représentent l’Empereur et l’Impératrice. Cet oiseau majestueux incarnerait alors l’esprit de Gabrielle Chanel régnant sur son empire.

FAÇONNÉES À LA MAIN à l'aide de méthodes artisanales traditionnelles, les pièces de haute joaillerie incarnent une énergie puissante et palpable.

PRÉCIEUX ENVOL est une parure composée de boucles d’oreilles, d’un collier et d’une bague. Chaque pièce représente un oiseau en plein vol dans une nuée de diamants blancs et jaunes.

CHAP. 3 FLORE

(3) Flore
DANS L’APPARTEMENT DE GABRIELLE CHANEL,
le regard parcourt librement les paravents de Coromandel. Une histoire émerge dans les détails de chaque panneau.

SI LA PERSONNALITÉ ET L’INFLUENCE DE GABRIELLE CHANEL ÉTAIENT INSAISISSABLES ET HORS DU COMMUN, SON APPARTEMENT ÉTAIT, LUI, INTIMISTE ET ACCUEILLANT, MOINS UNE AFFIRMATION DE GRANDEUR QUE LE REFLET D’UNE VIE BIEN VÉCUE.

Son originalité tient dans sa taille, qui ne permet pas de contempler les paravents de Coromandel dans leur intégralité pour lire leur histoire à l’horizontale. Ainsi, le regard s’attarde sur chaque détail et parcourt librement la surface laquée, la ligne épineuse de chaque tige, jusqu’à un camélia blanc dont la beauté est empreinte de noblesse. Une histoire qui se raconte sur chaque panneau du paravent.

UN CROQUIS DESSINÉ SUR PAPIER-CALQUE. Les aquarelles lui donnent vie. La peinture ajoute réalisme et détails. Ici, c'est certain : cette pièce de Haute Joaillerie ira jusqu’au bout de son histoire et du processus de création.

Dans la collection Haute Joaillerie, ces détails sont traduits par des pierres : aux pétales en saphirs roses succèdent des feuilles en tourmalines vertes sur des panneaux en diamants blancs. L’observateur s’arrête, regarde, voyage au cœur du grenat tsavorite couleur Mint, descend langoureusement une cascade de boules en tourmalines vertes taillées à la main, pour révéler toute la splendeur du collier.

Autre création de la collection, le collier en diamants Évocation Florale fait écho aux paravents de Coromandel. Les scènes florales représentent la vie dans la tradition de Coromandel et invoquent les esprits et souvenirs du passé. Impossible de ne pas se remémorer sa vie d’antan.

MADEMOISELLE CHANEL AU MILIEU DE SES COROMANDEL, L’ESPRIT OMNIPRÉSENT QUI NOUS INSPIRE TOUS.

UN DIAMANT JAUNE FANCY VIVID DE 3,52 CARATS,
d’une couleur intense et d’une pureté sublime, destiné à une manchette réversible. La pierre tourne et pivote au gré des envies de celle qui la porte.

LES COROMANDEL offrent une profusion de détails dans un cadre bien défini. Un thème qui transparaît dans la collection Haute Joaillerie qu’ils ont inspirée.

UN GRENAT TSAVORITE COULEUR MINT COUSSIN DE 30,55 CARATS sur un sautoir floral en boules de tourmaline verte, inspiré par les Coromandel, ici réinterprétés en saphirs roses, tourmalines vertes et diamants blancs.

CHAP. 4 MINÉRAL

(4) Minéral

« À TRAVERS CE PARAVENT, JE VOIS DES PORTES S'OUVRIR ET DES CAVALIERS QUI PARTENT À CHEVAL. »

Gabrielle Chanel

Avec Louis XIV, la France s’est passionnée pour les importations asiatiques. Le XVIIIe siècle est devenu celui de la Chinoiserie, réinterprétant avec romantisme ces objets mythiques venus de contrées lointaines. Les paravents de Coromandel, une création chinoise qui transitait par la côte de Coromandel en Inde, étaient très prisés.

GABRIELLE CHANEL A DÉCOUVERT CES PARAVENTS GRÂCE À SON AMOUR, BOY CAPEL, ET EN A FAIT UNE SOURCE INFINIE D’INSPIRATION.

UNE SCÈNE MYSTIQUE autour d'un lac, à Hangzhou en Chine, trouvée sur un Coromandel de l’appartement Chanel, a inspiré cette création de Haute Joaillerie.

PEINTURE À LA GOUACHE d’une création de Haute Joaillerie, pour capturer la technique mais aussi la lumière et la couleur des pierres, l’émotion de la pièce.

DES OISEAUX S’ÉBATTENT, DES PAYSAGES RÉVÈLENT DES HISTOIRES D'ANTAN, DES CAMÉLIAS DÉPLOIENT LEURS PÉTALES… LE TOUT GRAVÉ DANS LA LAQUE CHINOISE DE CE COROMANDEL.

Ces paravents racontent une histoire horizontale, ponctuée de panneaux verticaux. Chaque scène offre une myriade de détails, entourée d’une frise visuelle commune à tous les paravents de Coromandel, et un thème repris par la collection de Haute Joaillerie qu’ils ont inspirée.

Une tension émerge entre les éléments d’une dichotomie – la contrainte et la liberté, la libre narration dans un cadre – que l'on retrouve dans la collection Haute Joaillerie. Paravents et créations incarnent les deux facettes d’un paradoxe, concept cher à Coco Chanel.

CETTE TOURMALINE bleu-vert taille émeraude de 37,51 carats est inspectée avant d’être sertie sur une bague inspirée de l’univers minéral.

L’APPARTEMENT RUE CAMBON, UN ENDROIT INTIME OÙ GABRIELLE POUVAIT RÊVER À SA GUISE.

Si elle n’a jamais voyagé en Asie ni rencontré la culture qui a vu naître ces objets qu’elle adorait, elle a sans doute effectué le voyage dans son imagination, sur le canapé de son appartement, au milieu de ses Coromandel.

LA COLLECTION HAUTE JOAILLERIE EST EMPREINTE
de lumière. Elle s’inspire des paravents de Coromandel, sans être une traduction littérale de leurs surfaces encrées et sombres.

COLLIER INSPIRÉ PAR UN PAYSAGE DE COROMANDEL. Le nuage en nacre, les strates minérales de diamants et d’or et les arbres magiques en diamants blancs mettent en valeur un diamant ovale de la plus grande pureté et de l'éclat le plus blanc de 6,52 carats.

Tournez votre mobile