CHANEL NEWS

coco-chanels-apartment-3

L’APPARTEMENT DE COCO CHANEL
LA BERGÈRE DU XVIIIE

C’est dans cette bergère du XVIIIe siècle en noyer mouluré et sculpté et recouverte de satin blanc, que Gabrielle Chanel fut photographiée par Horst en 1937. Le photographe raconta plus tard que Mademoiselle Chanel était très pensive lors de la séance, attribuant cette attitude à une histoire amoureuse…. Mais après la séance photo, nul ne sait ce qu’il advint de la bergère. Karl Lagerfeld la retrouva dans une vente aux enchères à Monte-Carlo dans les années 80, la reconnaissant précisément grâce à la photo de Horst. C’est ainsi que la bergère revint dans l’appartement de Gabrielle Chanel.

Mais cette bergère, estampillée Chevigny, un grand ébéniste du XVIIIe, présente des proportions inhabituelles qui s’expliquent par son origine : il s’agit d’une « demi-baignoire » du XVIIIe siècle, dont la boiserie (recevant initialement la cuve d’eau), a été raccourcie et transformée en fauteuil tapissé de satin blanc. Les pieds en bronze révèlent la présence à l’origine de roulettes, permettant ainsi de déplacer la baignoire d’une pièce à l’autre.

00/6
exclusive-haute-couture-exhibition-in-tokyo

EXPOSITION INÉDITE DE LA HAUTE COUTURE À TOKYO

En 2004, une collaboration avec l’architecte new-yorkais Peter Marino avait engendré un édifice de dix étages au cœur de Ginza. Aujourd’hui, la boutique propose une rétrospective de la création Haute Couture chez Chanel : modèles signés Karl Lagerfeld et Coco Chanel, compositions portées par les ambassadrices du N°5, robes de mariées et pièces de Haute Joaillerie. Toutes ces pièces divulguent au fur et à mesure du parcours l’habileté et la finesse des artisans parisiens.
Inspirés du décor du défilé de la Haute Couture Automne-Hiver 2009/10 à Paris, cinq flacons du parfum N°5 rythment la visite.

Exposition jusqu’au 27 décembre dans le quartier de Ginza à Tokyo.

Partager

Le lien a été copié