Automne-Hiver 2021/22

Défilé
Haute Couture

Voir le film

La peinture est à l’honneur de la collection Haute Couture Automne-Hiver 2021/22 de CHANEL imaginée par Virginie Viard, présentée au cœur de l’architecture néo-Renaissance du Palais Galliera. Comme autant de muses, les mannequins défilent vêtues de silhouettes réalisées grâce au savoir-faire exceptionnel des ateliers de Haute Couture, des tailleurs en tweed multicolores inspirés du mouvement impressionniste aux robes brodées de fleurs évoquant les jardins anglais.

Conversations avec Caroline de Maigret

Voir le film

À l’occasion du défilé Haute Couture Automne-Hiver 2021/22, l’ambassadrice de CHANEL Caroline de Maigret anime une série de conversations entre amies et ambassadrices de la Maison.

Margaret Qualley et Sofia Coppola, Anna Mouglalis et Anamaria Vartolomei, Alma Jodorowsky et Karidja Touré, Daisy Edgar-Jones et Lyna Khoudri, Soo Joo Park et Blesnya Minher, ainsi que Laura Bailey et Chloe Wise partagent leurs impressions sur la collection.

La playlist du défilé

Écoutez la playlist du défilé Haute Couture Automne-Hiver 2021/22 inspirée par l’esprit de la collection.

Premier aperçu de la collection

Voir le film

Incarnant une multitude de muses, Margaret Qualley évolue dans l’architecture néo-Renaissance du Palais Galliera, écrin du défilé Haute Couture Automne-Hiver 2021/22 de CHANEL.

Film réalisé par Sofia Coppola.

Photographies par Mikael Jansson.

Premier aperçu de la collection

Voir le film

Incarnant une multitude de muses, Margaret Qualley évolue dans l’architecture néo-Renaissance du Palais Galliera, écrin du défilé Haute Couture Automne-Hiver 2021/22 de CHANEL.

Film réalisé par Sofia Coppola.

Photographies par Mikael Jansson.

À quelques jours du défilé Haute Couture Automne-Hiver 2021/22 de CHANEL, qui se tiendra au Palais Galliera, musée de la Mode de la ville de Paris, le photographe Mikael Jansson a capté les gestes des couturières et couturiers qui donnent vie à la collection. De précieux instants de mode, photographiés dans un noir et blanc intemporel au cœur des ateliers de Haute Couture de CHANEL, au 31 rue Cambon.

TEASER

Lire plus

Muse, musée, mode.
On chante beaucoup les musées et pas assez les muses.
Peut-être parce qu’on les rencontre rarement ?
Mais quand on a cette chance…
Voyez-les, là, derrière ces colonnes en enfilade où la lumière s’amuse avec l’ombre, apparaître et disparaître derrière la rondeur ciselée de la pierre, vêtues de tweed et de soie où jouent des fleurs, des bijoux, des bijoux qui sont des fleurs.
Voyez-les s’avancer, les admirables inspiratrices, la taille si bien prise dans ces velours incrustés de perles, ou libérée sous les plissés, marchant comme des statues devenues vivantes parmi celles qui ne le sont pas – allégories de la Peinture, la Sculpture, l’Architecture – en ce palais qui s’anime sous les feux de la beauté, du rythme et de l’allure.

Muses de la mode qui enchantent un musée : Galliera !
Nom magique, parfum de légende. Celui d’une duchesse aux yeux bleus née à Gênes, qui voulait offrir aux chefs-d’œuvre de sa collection un écrin digne d’eux dans la ville lumière. Peintures flamandes, espagnoles, italiennes, mobilier français XVIIIe, porcelaine de Sèvres, horloges précieuses où le temps s’arrêterait comme dans ce péristyle aux airs de cloître, où les colonnes s’élancent vers le ciel et s’enroulent sur elles-mêmes.
Féérique palais qui allierait les songes de marbre d’Andrea Palladio et les ferronneries visionnaires de Gustave Eiffel, les escaliers et les jardins, et qui serait à la fois italien et français, Renaissance et Belle Époque, onirique et savamment architecturé. Un rêve de musée, aujourd’hui restauré dans sa splendeur grâce à la Maison CHANEL et qui abrite désormais, sous ses voûtes de brique rouge et de pierre de taille, les plus formidables trésors de l’histoire de la mode, du XVIIIe siècle à nos jours.

Robes du jour et du soir, casaquins et habits de cour, chapeaux et gants, et même le corsage de Marie-Antoinette recommandé par Rose Bertin, « Ministre des modes »… Taffetas de soie bleu, satin vert, dentelles d’argent doré, coupes si gracieuses, victorieuses du temps. Si les vêtements ont leur histoire, l’Histoire a ses vêtements, exposés dans les « galeries Gabrielle Chanel » par un mécénat placé sous le signe de l’art, du goût et du style, faisant de Galliera le premier parcours permanent dédié à l’histoire de la mode à Paris.

La preuve, s’il le fallait, que celle-ci est toujours chez elle à Paris, et qu’elle triomphe encore aujourd’hui grâce au pas enjoué de ces muses Haute Couture, là, derrière ces colonnes où la lumière s’amuse.

Photographie par Mikael Jansson

Voir le Teaser
Voir le Teaser
Voir le Teaser

Remerciements : Paris Musées et le Palais Galliera, musée de la Mode de la ville de Paris.