Legal at Chanel Lutte contre la contrefaçon

Chanel est fermement engagée dans la lutte contre la contrefaçon


La Maison CHANEL est très impliquée dans la lutte contre la contrefaçon et mobilise, sur tous les continents, des ressources internes et financières importantes.
La Maison CHANEL défend ses droits de propriété intellectuelle (copyright, marques commerciales et propriété industrielle), notamment en engageant des procédures judiciaires contre les contrefacteurs, en collaborant avec les autorités locales et en participant à des campagnes de sensibilisation visant à informer les consommateurs sur les risques qu’ils encourent en achetant des produits contrefaits.

La lutte contre la contrefaçon va au-delà de la protection de notre image de marque : il s’agit bien sûr de protéger nos créations, notre savoir-faire et la qualité de nos produits, mais aussi les consommateurs face à des articles qui peuvent comporter des risques pour leur santé.

La stratégie de la Maison CHANEL repose sur la maîtrise et le contrôle de toutes les étapes de la vie d’un produit, de la phase de conception initiale à la sélection de nos partenaires de distribution. C’est la garantie pour nos clients d’avoir accès à des produits authentiques.

Il n’y a qu’une seule façon de vous assurer qu’un article est authentique : en l’achetant dans une boutique CHANEL ou auprès d’un revendeur CHANEL agréé.

Cliquez ici pour en savoir plus sur nos boutiques et points de vente agréés.

Quelles actions concrètes menons-nous pour faire face à la contrefaçon ?


La Maison CHANEL conduit des enquêtes, des raids et des actions judiciaires à l’encontre de tous les acteurs de la chaîne de contrefaçon : fabricants, grossistes, détaillants, responsables de supports logistiques, de stockage et de paiement.

Elle s’appuie pour cela sur les législations en vigueur dans les pays où elle intervient car, dans la majorité de ces pays, il est interdit de fabriquer, de distribuer et de vendre des contrefaçons ; dans d’autres, il est également interdit d’en posséder.

La Maison CHANEL a engagé de nombreuses procédures judiciaires contre les contrefacteurs dans diverses juridictions et travaille en étroite collaboration dans tous les pays où elle est implantée avec les services de police et des douanes, très impliqués dans cette lutte.

La Maison CHANEL participe également aux campagnes de sensibilisation afin d’informer le public sur les dangers liés à la contrefaçon, notamment les risques sanitaires, le financement d’activités illicites (terrorisme, crime organisé, vente illicite d’armes et de drogues) ou le travail des enfants.

Qu’en est-il de la contrefaçon sur Internet ?


La lutte se fait bien entendu également en ligne, avec des actions menées vis-à-vis des plateformes de vente, des sites de vente directe ou encore des réseaux sociaux proposant ou faisant la promotion des contrefaçons. Chaque année, la Maison CHANEL obtient le retrait de plusieurs milliers de sites, publicités sur des plateformes de vente et pages sur les réseaux sociaux qui contreviennent à la législation.

En outre, nous travaillons directement avec les principales plateformes e-commerce et réseaux sociaux pour favoriser leur coopération dans la lutte contre la contrefaçon et le filtrage de la publicité afin de limiter la visibilité des offres frauduleuses.

Dans tous les cas, les consommateurs doivent se montrer méfiants à l’égard des produits vendus sur Internet. Il n’existe aucun revendeur agréé de maroquinerie, de mode ou d’horlogerie CHANEL sur Internet. À ce jour, la Maison CHANEL et ses revendeurs agréés proposent uniquement l’achat de parfums, produits de beauté et lunettes CHANEL via Internet. Nous rappelons régulièrement à nos clients que si une offre particulièrement alléchante s’offre à eux, c’est qu’il s’agit probablement d’une contrefaçon. Le meilleur moyen d’acquérir un produit authentique est de l’acheter via un revendeur CHANEL agréé.

Comment savoir si un produit CHANEL est authentique ?


Malheureusement, la Maison CHANEL ne peut pas fournir aux consommateurs des informations détaillées permettant d’identifier ses produits car elles pourraient être utilisées par les contrefacteurs. Toutefois, là encore, en règle générale, si une offre particulièrement alléchante s’offre à vous, c’est qu’il s’agit sans doute d’une contrefaçon. Cela s’applique aussi bien sur Internet que dans une boutique physique.

Quelques conseils : (I) Le lieu – N’effectuez vos achats qu’auprès d’un revendeur CHANEL agréé. Les produits vendus sur les marchés, par les vendeurs à domicile, les vendeurs à la sauvette ou sur les sites non agréés sont probablement des contrefaçons. (II) Le prix – La qualité d’un authentique produit CHANEL justifie son prix. Si celui-ci semble trop bas, il s’agit probablement d’une contrefaçon. (III) Les détails – Les finitions des produits contrefaits sont souvent bâclées. Des coutures de mauvaise qualité et des erreurs d’orthographe – notamment sur le logo de la marque – indiquent qu’il s’agit d’une contrefaçon. La Maison CHANEL ne vend pas de produits « déclassés » ou « de second choix ».

Pour toute question ou pour signaler une contrefaçon, veuillez contacter notre équipe de lutte contre la contrefaçon: anticounterfeit@chanel.com