Retour à la page histoire

1952 MARILYN MONROE & LE N°5

Le 7 avril 1952, Life Magazine consacre sa une à Marilyn Monroe. C’est dans ce numéro qu’est reprise pour la première fois la déclaration de l’actrice à propos du N°5. À la question « Marilyn, what do you wear to bed? » Marilyn Monroe répond « So I said I only wear Chanel No. 5 ». \u000d\u000aEn 1955, le photographe Ed Feingersh réalise une série de portraits de Marilyn Monroe se parfumant avec N°5.

illustration

Marilyn Monroe par Ed Feingersh, mars 1955

1954

LE COME-BACK

À l'âge de 71 ans, Gabrielle Chanel décide de ré-ouvrir sa Maison de Couture, avec un défilé-événement le 5 février, extrêmement bien reçu par la presse américaine. Le premier modèle de sa collection est un ensemble de jersey qui porte le numéro 5.

illustration

Gabrielle Chanel dans les escaliers du 31, rue Cambon, par Robert Doisneau, 1953 \u000d\u000a\u000d\u000a

1954

ARRIVÉE D'HENRI ROBERT

Henri Robert succède à Ernest Beaux comme nez de la Maison CHANEL.

illustration

1955

CRÉATION DU SAC 2.55

En 1955, Gabrielle Chanel crée le célèbre sac matelassé avec sa chaîne dorée qui tient son nom, \u0022le 2.55\u0022, de sa date de création. Un sac fonctionnel, doté d'une chaîne souple et coulissante qui permet de garder les mains libres.

illustration

Gabrielle Chanel par Mike de Dulmen, 1957

1955

LANCEMENT DU PARFUM POUR MONSIEUR

Henri Robert crée Pour Monsieur, le seul parfum masculin lancé du vivant de Mademoiselle. Chypre frais, il révèle des notes de tête de citron, des notes de coeur épicées ainsi qu'un sillage boisé.

illustration

1956

CRÉATION DU TAILLEUR EN TWEED GANSÉ

Gabrielle Chanel introduit dans sa collection l'emblématique tailleur de tweed gansé.

illustration

Marie-Hélène Arnaud portant un tailleur de la collection Haute Couture automne/hiver 1958/1959 dans le Vogue, septembre 1958

1957

CRÉATION DES SOULIERS BICOLORES

Gabrielle Chanel crée les souliers bicolores à bouts noirs : du cuir beige pour allonger la jambe, un bout noir pour que le pied paraisse plus petit. Le bottier Massaro y ajoute la bride élastique au talon pour plus de confort, ce qui constitue une révolution.

illustration

L'actrice italienne Gina Lollobrigida, entourée de mannequins CHANEL en tailleur et souliers bicolores, 25 octobre 1964

précédent - 1940/suivant - 1960